Sélectionner une page

C’est un projet exceptionnel à plus d’un titre que Nikon dévoile pour 2020 : le lancement d’un reflex très haut de gamme et d’un zoom lumineux. Une annonce qui montre que la marque jaune s’attache à satisfaire nombre de photoreporters qui ne sont pas encore prêts à basculer vers l’hybride. Du moins pour les JO de 2020.

On aurait pu s’attendre à l’annonce d’un hybride professionnel, un Z8 ou un Z9, avec des rafales de folie et un capteur de 45 ou 50 Mpxl, pour prolonger la sortie des hybrides Z6 et Z7 vers le haut de gamme. Il n’en est rien puisque qu’un espéré reflex D6 est sur la rampe de lancement pour 2020, pour succéder au Nikon D5 sorti en 2016, avec des innovations techniques marquantes, comme un autofocus à 153 collimateurs, des rafales Raw (14 bits, sans compression) pouvant atteindre les 200 images à 12 im/s et une sensibilité poussée à plus de 3 millions d’Iso.

La suite ici : Le monde de la photo